MENU

Archives actualités 2005-2011

24/10/2011

Groenland Expédition

Groenland Expédition

Cinq membres du SED ont passé l’été 2011 sur la calotte glaciaire du Groenland où ils ont installé et entretenu un réseau sismique. Dans le cadre d’un projet de glaciologie se concentrant sur le forage profond, ils ont acquis d’importantes données sur les mouvements de la calotte glaciaire ainsi que le réseau d’écoulement sous-glaciaire. Les données obtenues ont permis de mieux comprendre la stabilité de l’inlandsis dans un climat en réchauffement. Tous les participants à la mission sont rentrés profondément impressionnés par les extraordinaires paysages de l’Arctique.

23/10/2011

Séisme du 23 octobre 2011 en Turquie

Séisme du 23 octobre 2011 en Turquie

Un séisme de magnitude 7.2 a eu lieu le 23 octobre 2011 en Turquie près de la ville de Van à 10:41 GMT (12:41 en Suisse). À la suite du choc principal ont suivi de nombreuses répliques, parfois fortes, avec des magnitudes atteignant 6. Les séismes dans cette région sont dus à la collision des plaques arabique et européenne, avec un déplacement relatif d’environ 24 mm/an.

Compte tenu du fait que l’hypocentre se situait à seulement 5 km de la surface, le mouvement du sol a engendré des destructions portant de 500 à 1000 le nombre des victimes selon les estimations actuelles, ainsi que des dégâts matériels considérables. La Turquie se situe dans une zone tectonique active et est souvent touchée par de forts séismes.

Vous pourrez trouver des informations complémentaires en suivant les liens ci dessous:

USGS

KOERI

 

17/10/2011

Rapport annuel 2010

Rapport annuel 2010

Le rapport annuel du SED sur l'activité sismique en Suisse en 2010 est maintenant disponible, en ligne, en format PDF. Le document contient tous les rapports depuis 1996 et une introduction actualisée.

10/10/2011

AlpArray

AlpArray

AlpArray est une nouvelle initiative pour étudier les Alpes au sens large, à l’aide des expériences sismologiques large-bandes de haute qualité et des déploiements temporaires. Le but principal est de fédérer les différents efforts nationaux ainsi que les parcs d’instruments mobiles en une collaboration trans-nationale qui comprendra l’acquisition des données, leur traitement suivi de l’imagerie. D’autres domaines des sciences de la Terre (p.ex. la modélisation numérique, les anomalies de gravité) seront impliqués lors de l’interprétation géodynamique.

Pour plus d’informations veuillez visiter le site web du projet

05/09/2011

Catalogue de sismicité ECOS-09

Catalogue de sismicité ECOS-09

Combien de séismes a-t-on recensé en Suisse en 2003?

Quelle était la récurrence des séismes dans les années 50?

Depuis le début du XXe siècle, la Suisse a-t-elle subi plus de 20 séismes d’une magnitude supérieure à 5?

Désormais, le catalogue de sismicité ECOS-09 est à la disposition des personnes intéressées, pour répondre à toutes les questions relatives aux tremblements de terre en Suisse. Il recense tous les séismes naturels et induits depuis 250 apr. J.C. jusque 2008 et couvre la Suisse et les régions frontalières. L’entrée des données voulues dans un masque de recherche suffit à obtenir les réponses souhaitées.

04/07/2011

Nouveaux accès données sismiques

Nouveaux accès données sismiques

Parmi les principes fondamentaux du SED figure l'accès libre aux données des réseaux sismiques nationaux. L'introduction d'un nouveau logiciel permet désormais cet accès sur l'interface Web ArcLink. Dans le cadre de cette mise en service, le SED est aussi devenu partie prenante de l'Archive de Données Européenne Intégrée EIDA, qui permet l'accès aux enregistrements sismologiques de toute l'Europe. La communauté scientifique mais aussi les amateurs éclairés peuvent désormais faire des requêtes sur les données soit avec l'outil Web interactif soit grâce à des scripts quasiment en temps réel.

Plus d’informations vous trouvez sur la page des produits.

14/06/2011

Suivi sismique dans le bâtiment NO

Suivi sismique dans le bâtiment NO

Que se passe-t-il dans le bâtiment du département des Sciences de la Terre de l’EPF Zürich, lorsque le chantier tout proche réalise des tirs?

Pour répondre à cette question, des collaborateurs du Service Sismologique Suisse (SED) ont installé 13 stations sismologiques dans leur bâtiment. Grâce à ce dispositif, ils ont enregistré les effets des explosions.

10/06/2011

Erdbeben und Rutschungen verstehen

Erdbeben und Rutschungen verstehen

Im Rahmen der ETH-Studienwochen schnupperten Mittelschüler/innen Forschungsluft in den Gebieten Architektur, Erdwissenschaften, Maschinenbau und Verfahrenstechnik, Mathematik und Physik. Was die Gymnasiasten alles über Erdbeben und Rutschungen erfahren haben, sehen Sie hier.

25/05/2011

Catastrophes sismiques du Japon et de Nouvelle Zélande

Catastrophes sismiques du Japon et de Nouvelle Zélande

Signaux du tremblement de terre enregistrés par les stations du SED

Les catastrophes sismiques récentes de Nouvelles Zélande et du Japon du point de vue de la sismologie

Conférence publique présentée par le Service Sismologique Suisse à l'EPF de Zürich, le jeudi 17 Mars 2011

A la suite du séisme destructeur de Christchurch (M6.3, le 22 Février) puis du séisme catastrophique au large des côtes du Japon (M9, le 11 Mars) et le tsunami dévastateur qui s'en est suivi, les tremblements de terre et leurs conséquences sont de nouveau au centre d'intérêt du public. Malgré la couverture intensive dans les média, de nombreuses questions sur le comment et le pourquoi de ces événements restent ouvertes. Le Prof. Domenico Giardini, directeur du service sismologique suisse, et ses collègues informeront sur l'état actuel des connaissances scientifiques sur les tremblements de terre et de leurs implications, et en particulier ce que nous pouvons en apprendre pour la Suisse.

Vidèo de la présentation

PDF de la présentation (7.5Mb, en anglais)

 

Informations sur les tremblements de terre

Vous trouverez d'autres informations sismologiques sur le séisme de magnitude 9 du 11 Mars, en cliquant sur les liens suivants (généralement en anglais):

US Geological Survey: earthquake summary

IRIS (Incorporated Research Institutes for Seismology): teachable moments

EMSC (European-Mediterranean Seismological Centre): special report

Apparitions médiatiques des scientifiques du SED à propos du séisme (sélection)

12.04.2011: Radio SRF 4 News (Jochen Wössner)
08.04.2011: 10vor10 (Domenico Giardini)
18.03.2011: SF Arena (Domenico Giardini

11/03/2011

Le Tohoku tremblement de terre au Japon

Le Tohoku tremblement de terre au Japon

Le tremblement de terre de Tohoku, du 11 Mars 2011, est le séisme le plus puissant ayant été enregistré dans la partie sud du Japon. Avec une magnitude de 9.0, ce séisme est le quatrième séisme le plus puissant jamais enregistré dans le monde. En Suisse, un tremblement de terre de magnitude 9.0 est impossible. Cependant, de forts séismes peuvent se produire provoquant des dégâts importants dans le pays.

Bien que le Japon soit l’un des pays le mieux préparé et équipé face aux risques sismiques, ce séisme et le tsunami, qu’il a engendré, ont causé d'énormes dégâts. Possédant un réseau de stations de mesures sismiques important, le Japon surveille de façon active son territoire. Ainsi, les mesures effectuées avant, pendant et après le séisme ouvrent la voie à de nouvelles découvertes et permettent une meilleure compréhension des tremblements de terre.

Malgré les reportages et le suivit par les médias des séismes de Tohuku et de Christschurch (du 22 Février 2011), de nombreuses questions restent en suspend.

Dans la semaine qui a suivit ce séisme, le Professeur Domenico Giardini, directeur du service sismologique suisse, et certains de ses collègues ont exposé l'état des connaissances pour ces événements ainsi que les conclusions et leçons que la Suisse pouvait en tirer.

11/11/2010

Annual report 2009 online

Annual report 2009 online

The annual report of the SED on the seismic activity in Switzerland 2009 is now available online as pdf. The document contains all reports since 1996 and an updated introduction.

03/11/2010

Le SED au salon geoprotecta

Le SED au salon geoprotecta

Le SED et les autres organisme de la confédération dans le domaine des dangers naturels seront représentés au salon geoprotecta 2010 à St Gall.

02/08/2010

Nouveau site du SED

Nouveau site du SED

Après 15 ans de présence sur la toile, le temps d'un changement de conception est venu. Pendant plus d'un an, quelques collaborateurs se sont investis au développement de ce nouveau site, ceci avec l'assistance des services informatiques de l'ETH, du groupe IT du SED et de nombreux contributeurs.

Nous espérons que cette nouvelle présentation vous plait et que vous trouverez, des informations actuelles et intéressantes sur les tremblements de terre, encore plus facilement qu'auparavant.

S'il vous plaît soyez patient si tout n'est pas encore prêt à 100%, certaines traductions sont encore manquantes, et quelques fonctionnalités encore en construction.

Vos commentaires et remarques sont les bienvenus en tout temps.

05/02/2010

Simulateur de tremblement de terre à focusTerra

Simulateur de tremblement de terre à focusTerra

Le centre d'information et de recherche des sciences de la terre à l'ETH de Zürich - focusTerra - a acquis un simulateur de tremblement de terre. L'inauguration a eu lieu le 24 janvier 2010. Le simulateur est une sorte de grand container équipé d'une table, de sièges et autre petit mobilier. Cette pièce peut contenir 10 personnes à la fois. La machine de plus de 3 tonnes permet de simuler des séismes provoquant des mouvements du sols pouvant atteindre une intensité de VIII.

24/10/2007

Züspa 2007

Züspa 2007

An der Züspa 2007 hat der Schweizerische Erdbebendienst den Erdbebensimulator betreut.

22/10/2007

Science City, Event – 22. Oktober 2007

Science City, Event – 22. Oktober 2007

Im Rahmen des Sonntagsprogrammes "Wissenschaft erleben" von Science City an der ETH Hönggerberg stellte sich der Schweizerische Erdbebendienst (SED) am 21. Oktober 2007 vor. An verschiedenen Exponaten konnten die Besucher erleben, wie der SED Erdbeben in der Schweiz überwacht, wie ein Seismometer funktioniert, wo Erdbeben auf der Welt und in der Schweiz auftreten, und wie sich seismische Wellen durch das Erdinnere ausbreiten. An zwei Kurzvorlesungen (à 20 Minuten) wurde Interessierten ein Einblick in die Arbeit des SED und die Erdbebengefährdung in der Schweiz gegeben.

11/07/2006

Deep Heat Mining - Projekt Basel

Deep Heat Mining - Projekt Basel

Der SED war von 2006 bis zum Ende des Projekts verantwortlich für die unabhängige  Überwachung der Seismizität, die  im Rahmen des Geothermieprojekts 'Deep Heat Mining' in Basel-Kleinhüningendurch durch das Einpressen von Wasser in den Untergrund ausgelöst wurde.

Die Information über die beobachteten Erdbeben und zu weiteren relevanten seismologischen Themen wurden auf einer eigenen Website der Allgemeinheit zugänglich gemacht. Seit Projektende wird diese Website nicht mehr aktiv betrieben.

Mehr Informationen über das Projekt Deep Heat Mining finden Sie hier.

Foire du Valais Martigny

Foire du Valais Martigny

Im Rahmen der Ausstellung "Le Valais Bouge!" an der Foire du Valais 2006 in Martigny, konnten sich die Besucher und vor allem Schulkinder ein Bild über die Erdbebengefährdung im Wallis verschaffen. Insbesondere liessen sich die Auswirkungen eines stärkeren Bebens (wie z. B. das Erdbeben von 1946 in Sierre) auf gegenwärtige Gebäude beobachten. Daneben verwies die Ausstellung auf den Einfluss der Untergrundeigenschaften und klärte die Besucher über erdbebensichere Bauweisen auf.

Der Schweizer Erdbebendienst war neben Crealp, SIA, SGEB, OFEV und EPFL einer von 6 Partnern bei dieser Ausstellung.

OLMA

OLMA

An der OLMA 2006 war der Schweizerische Erdbebendienst (SED) im Pavillon des Bundesamtes für Bevölkerungsschutz (BABS) präsent. Hauptattraktion an dieser Ausstellung war der Erdbebensimulator, der es den Besuchern ermöglicht ein simuliertes Erdbeben zu fühlen. Der SED hat diesen Simulator wissenschaftlich betreut und zum Thema Erdbeben informiert.

Welten des Wissens

Welten des Wissens

Welten des Wissens – Die Erde bebt: In den zwei Wochen der Ausstellung (vom 22. April bis 8.Mai 2005) auf dem Platzspitz haben sich etwa 160'000 Besucher eingefunden um mehr über die Forschung an der ETH zu erfahren - ein überwältigendes Interesse, dass zu langen Schlangen vor den Zelten geführt hat.

Beim Schweizerischen Erdbebendienst (SED) konnten die Besucher die Naturerscheinung Erdbeben hautnah und dreidimensional erleben. Angefangen bei der Entstehung von Erdbeben, dessen Wellenausbreitung durch und rund um die Erde bis hin zur Aufzeichnung mittels Seismometer und deren Auswertung wurde die Arbeit des schweizerischen Erdbebendienstes dem Besucher näher gebracht. Dem Seismologen bei der Arbeit konnte über die Schulter geschaut werden, wenn Sie einen Erdbebenherd lokalisierten und die Stärke eines Bebens bestimmt haben. Weitere Schwerpunkte in der Ausstellung war die Erdbebengefährdung der Schweiz und die Entstehung und Ausbreitung von Tsunamis. Durch die Enge Zusammenarbeit mit den Bauingenieuren (Erdbebensicheres Bauen), Geotechniker (Bodenverflüssigung) und den Limnologen (Seeforschung) wurde den Besuchern die Wichtigkeit der Forschung im Bereich dieser Naturgefahr nähergebracht.

RedPuma

RedPuma

Rapid earthquake data to Pagers, users, e-mail recipients, and authorities

RedPuma ist ein Software-System, das in den frühen 2000er Jahren am SED von Urs Kradolfer entwickelt wurde. Zu dieser Zeit war es eines der ersten (und schnellsten) Systeme, welches Erdbebenmeldungen von verschiedenen seismologischen Observatorien verarbeiten konnte um diese zu gruppieren und zu analysieren und dann selbst Meldungen an Abonnenten zu verteilen.

RedPuma gewann schnell an Bedeutung und wurde weltweit von zahlreichen Personen (Seismologen und anderen Interessierten) verwendet um verlässliche Erdbebeninformationen in nahezu Echtzeit zu erhalten.

Die ursprüngliche RedPuma Software wurde mittlerweile durch die nächste Generation des Alarmsystems ersetzt. Dabei wurden die Grundzüge des Konzepts erhalten sowie die Bezeichnung, welche weltweit Bekanntheit geniesst und mit dem SED verbunden wird.

Die original RedPuma Webseiten sind zwischenzeitlich nicht mehr in Betrieb.