Archive actualités 2024

25/03/2024

Informations sur les tremblements de terre en langue facile à lire

Beaucoup de personnes comprennent plus facilement les textes
en facile à lire.

Sur cette page internet, il y a du nouveau : 
Les informations sont en en français facile à lire. 
Voici les thèmes que vous trouvez en facile à lire : 

  • Les informations sur les tremblements de terre
  • La liste des derniers tremblements de terre en Suisse
  • Des conseils : voilà ce qu’il faut faire en cas
    de tremblements de terre

Tout le monde doit pourvoir lire les informations sur des thèmes importants. 
Par exemple un thème important, c’est :
Les dangers de la nature.
Les tremblements de terre sont un danger de la nature. 
Les tremblements de terre peuvent être dangereux.  
C’est pourquoi, informez-vous sur le thème
des tremblements de terre. 

Pour arriver aux pages en facile à lire, 
cliquez sur le signe du facile à lire.    
Le signe est en haut.
Ou cliquez sur ce lien : 
Informations sur les tremblements de terre, en facile à lire.

Pourquoi faut-il des informations sur les tremblements de terre en faciles à lire?

Les personnes rencontrant des difficultés d'apprentissage, des troubles cognitifs, une autre langue maternelle ou une maladie comme la démence ont souvent du mal à comprendre les textes. La langue en facile à lire est un outil qui permet à ces personnes de s'informer de manière autonome et d'agir en conséquence. Cela est particulièrement pertinent pour des sujets tels que les tremblements de terre, qui concernent l'ensemble de la population. En collaboration avec le bureau Langage simplifié de Pro Infirmis, le Service Sismologique Suisse a donc traduit en français facile à lire des informations sur les tremblements de terre en Suisse ainsi que sur le comportement correct et les a testées avec le groupe cible. Les textes facile à lire sont disponibles en allemand, en français, en anglais et en italien.

En savoir plus sur les dangers de la nature en facile à lire

Informations sur les tremblements de terre en langue facile à lire

18/03/2024

[Disponible en DE/IT] Erdbeben im Val Bavona (TI)

Am Montag, den 18. März, hat sich am späten Nachmittag um 16:52 Uhr (Lokalzeit) ein Erdbeben der Magnitude 3.4 mit einer Tiefe von etwa 7 km im Val Bavona ereignet. Das Beben wurde in einem Umkreis von bis zu 50 km, in Leventina, Maggia- und Verzascatal, vereinzelt auch bis ins Wallis, leicht verspürt. Bei einem Beben dieser Magnitude sind im Allgemeinen keine Schäden zu erwarten.

Kleinere Beben sind in dieser Region keine Seltenheit, dieses Beben ist das bisher stärkste aufgezeichnete in der näheren Umgebung des Bavona-Tals, gefolgt von vier Beben mit Magnituden von 2.5 bis 2.8, die sich zwischen 2008 und 2020 ereignet haben.

 

27/02/2024

Séisme ressenti près de Porrentruy (JU)

Le 27 février, dans la nuit de lundi à mardi, un séisme de magnitude 3,4 s'est produit à 02h21 (heure locale) non loin de la frontière franco-suisse, près de Réclère, en Haute-Ajoie (JU), à une profondeur d'environ 5 km. Le tremblement de terre a été clairement ressenti dans les environs immédiats. Malgré l'heure nocturne, une vingtaine de témoignages de ressenti, de toute l’Ajoie, sont parvenus au Service sismologique suisse à l’ETH de Zurich. Un séisme de cette magnitude ne devrait normalement causer aucun dégât.

Ce dernier séisme fait partie d’une séquence qui a secoué la Haute-Ajoie à plusieurs reprises depuis décembre 2021. Les séismes de décembre 2021 (magnitude 4,1), mars 2023 (magnitude 4,3) et mai 2023 (magnitude 3,8), y ont également été ressentis.

22/02/2024

[Disponible en DE] Feuerwehren des Kantons Zürich vertiefen den Spezialfall Erdbeben

Nach einem grösseren Erdbeben wären es vielerorts die Feuerwehren, die als erste Hilfe leisten. Im Rahmen einer regulären Weiterbildung der Feuerwehren des Kantons Zürich, setzten sich diejenigen mit dem Spezialfall Erdbeben auseinander, welche die Einsätze leiten und Mitglieder der Feuerwehren ausbilden. Angeleitet durch Fachpersonen des Erdbebendienstes spielten sie mögliche Auswirkungen und Herausforderungen eines grossen Erdbebens durch. Ein Erdbeben der Magnitude 6 bei Winterthur diente dabei aus Ausgangslage. Das zu erwartende Schadensgebiets wäre weiträumig und würde insbesondere die Kantone Zürich, Thurgau, St. Gallen und Aargau betreffen. Die Erschütterungen des Bebens wären in der ganzen Schweiz zu spüren. Ein solches Ereignis würde die Feuerwehren nicht nur in ihrem Kerngebiet der Brandbekämpfung fordern, sondern auch in der Bergung von Personen. Die Schulung zielte darauf ab, das Bewusstsein für die Auswirkungen von Erdbeben zu schärfen und sich mit den vorhandenen Grundlagen vertraut zu machen, welche die Ereignisbewältigung unterstützen können.

[Disponible en DE] Feuerwehren des Kantons Zürich vertiefen den Spezialfall Erdbeben

07/02/2024

Les séismes de l’année 2023 en Suisse

Le Service Sismologique Suisse (SED) de l’ETH de Zurich a enregistré près de 1 500 séismes en Suisse et dans les régions limitrophes l’année dernière, laquelle se place ainsi au deuxième rang après 2019. La plupart des tremblements de terre enregistrés en 2023 (Animation) appartiennent à des séquences sismiques situées non loin de la frontière suisse à Singen (D), Sierentz (F) et Courmayeur (I). C’est également au cours d’une séquence en Haute-Ajoie, près de Réclère (JU), qu’a eu lieu le plus fort séisme de l’année dernière avec une magnitude de 4.3. D’autres secousses perceptibles localement ont eu lieu près de Rossens (FR), Tiefencastel (GR), Vaduz (FL) et Mollis (GL). 

L’année dernière a été marquée par plusieurs séquences de tremblements de terre au cours desquelles de nombreuses secousses se sont produites de manière localisée pendant quelques jours, voire quelques mois. Celles-ci ont donné lieu aux trois plus forts séismes de l’année écoulée. Au premier rang se trouve un tremblement de terre en Haute-Ajoie près de Réclère (JU), d’une magnitude de 4.3, qui s’est produit le 22 mars. Il s’agit du séisme le plus fort enregistré dans cette région au cours des 100 dernières années. Le séisme a été clairement ressenti dans le Jura et sur tout le Plateau occidental. Le SED  a également reçu des signalements isolés de Lausanne, Berne, Lucerne ainsi que de Zurich. Le deuxième plus fort séisme de 2023, d’une magnitude de 3.8 (29 mai), s’est également produit dans le cadre de cette séquence. Un tremblement de terre d’une magnitude de 4.1 s’était déjà produit dans cette région à Noël 2021, suivi de plusieurs répliques.

Le troisième plus grand séisme de 2023 a eu lieu en dehors de la Suisse, en Alsace, près de Sierentz (F), et a été largement ressenti jusque dans la région bâloise et dans l’ouest de l’Argovie. Ce tremblement de terre avait une magnitude de 3.6 et est lié au séisme de magnitude 4.7 qui s’y est produit en septembre 2022. Ces séismes se situent dans le fossé rhénan supérieur sismiquement actif, qui s’étend des Vosges à la Forêt-Noire. Une séquence sismique dans le fossé Hegau-Lac de Constance près de Singen (D) a en outre provoqué d’autres petits séismes, également perceptibles en Suisse. Depuis juin 2023, dix séismes d’une magnitude de 2.5 ou plus y ont été enregistrés. Les séismes les plus forts de cette séquence ont eu lieu le 27 juin (magnitude 3.1), le 29 juin (magnitude 3.2) et le 25 août (magnitude 3.4). Les trois ont été ressentis de manière isolée en Suisse, notamment dans la région de Schaffhouse.

Plusieurs séismes ressentis localement malgré une faible magnitude

La plupart des quelque 1 500 séismes enregistrés étaient trop faibles pour être ressentis par la population. 28 séismes, soit autant qu’en 2022 et légèrement plus que la moyenne à long terme, ont eu une magnitude de 2.5 ou plus. À partir de cette magnitude, les tremblements de terre sont généralement ressentis près de l’épicentre, comme ceux qui ont eu lieu en mars près de Tiefencastel (GR) avec une magnitude de 2.6, et près de Rossens (FR) avec des magnitudes de 2.7 et 3.0. 

L’année dernière, quelques tremblements de terre ont en outre été clairement ressentis, malgré leur faible magnitude. Cela est généralement dû à la combinaison d’une faible profondeur, d’effets d’amplification du sous-sol local et d’autres influences topographiques, ainsi qu’au moment du séisme. Le matin du 31 mai, peu avant 6 heures, plus de 50 personnes ont ressenti de légères secousses près de Vaduz (FL) en raison d’un séisme d’une magnitude de 1.8. Avec une magnitude de 1.6, le séisme du 14 décembre, qui s’est produit peu après minuit près de Mollis (GL), était encore plus faible. Le foyer du séisme était très proche de la surface, à quelques centaines de mètres de profondeur, ce qui a suffi à réveiller plusieurs personnes à Mollis et Näfels.

Les effets des tremblements de terre en Suisse déterminés pour la première fois de manière approfondie

Bien que plusieurs milliers de personnes ressentent chaque année des secousses, le souvenir de séismes dommageables de grande ampleur en Suisse s’est estompé. Le modèle de risque sismique de la Suisse, publié pour la première fois en 2023, montre toutefois que les conséquences des tremblements de terre sur les bâtiments ainsi que les pertes financières et humaines qui en découlent peuvent être très importantes. Les zones urbaines, en particulier, sont soumises à un risque sismique important en raison de la densité de population et du nombre de bâtiments. Le SED a développé le Modèle de risque sismique sur mandat du Conseil fédéral, en collaboration avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP), l’EPFL et d’autres partenaires de l’industrie. Il sert à la population, aux autorités et au monde économique de nouvelle base pour se préparer aux tremblements de terre et mieux gérer le prochain séisme dommageable. 

Télécharger l'image (PDF)

Voir l'animation "Les séismes de l'année en 2023 en Suisse"

 

18/01/2024

[Disponible en DE] Petits tremblements de terre entre Arosa et Lenzerheide

Am Donnerstag, 18. Januar 2024 um 15:10 Uhr (Lokalzeit) hat sich beim Aroser Rothorns (GR) ein Erdbeben mit einer Stärke von 3.0 in einer Tiefe von etwa 6.4 km ereignet. Innerhalb der ersten Stunde nach dem Erdbeben sind beim Schweizerischen Erdbebendienst (SED) an der ETH Zürich ca. 50 Verspürtmeldungen eingegangen. Die Berichte über Erschütterungen stammen überwiegend aus dem Gebiet um Arosa, Lenzerheide, Valbella, Chur und Davos. Bei einem Erdbeben dieser Stärke ist in der Regel nicht mit Schäden zu rechnen.

Schon am Vormittag gab es um 10:03 Uhr (Lokalzeit) ein Beben der Stärke 2.5 ungefähr am selben Ort, das in der Nähe vereinzelt verspürt wurde. Die Beben ereigneten sich ungefähr je 15 Kilometer südlich von Chur und südwestlich von Davos.

Das letzte spürbare Beben in der Region ereignete sich am 2. Januar 2012 mit einer Magnitude von 3.5 in der Nähe von Filisur (GR). Davor ereignete sich am 21. Januar 2008 bei Bonaduz (GR) ein Beben mit einer höheren Magnitude von 4.1, gefolgt von jeweils einigen kleineren Nachbeben.

[Disponible en DE] Petits tremblements de terre entre Arosa et Lenzerheide

04/01/2024

Série de petits séismes près de Sörenberg (LU)

Ce matin, le 4 janvier 2024, une séquence sismique comprenant jusqu'à présent une douzaine de séismes de magnitudes comprises entre 1.5 et 3.0 a été mesurée à partir de 7h37 (heure locale) dans la région de Sörenberg (LU). Les secousses les plus fortes jusqu'à présent, d'une magnitude de 2.8, 3.0 et 2.9, ont eu lieu dans la première minute et ont été partiellement ressenties par la population dans un rayon d'environ 15 km. Il ne faut pas s'attendre à des dommages lors de séismes de cette magnitude.

Depuis le début de la surveillance sismique moderne en Suisse, il y a environ 40 ans, la région de Sörenberg n'a pratiquement pas connu de séisme. Il n'est pas possible de prédire en détail comment cette séquence sismique va maintenant évoluer. On peut toutefois s'attendre à ce que d'autres petits séismes se reproduisent dans les heures et les jours à venir.

De telles séquences avec plusieurs séismes d'intensité comparable sont fréquentes en Suisse. Actuellement, elles se produisent par exemple aussi à Réclère (JU) en Ajoie, au-dessus de Sion (VS) et entre Courmayeur (I) et la frontière suisse.