MENU
Le contenu de la page commence ici

Portrait

Le Service Sismologique Suisse (SED) à l'ETH de Zurich est l’institution fédérale compétente en matière de tremblements de terre. Le SED est responsable de l’observation et de l’étude des tremblements de terre en Suisse et dans les régions limitrophes. En cas de tremblement de terre, le SED informe le public, les autorités et les médias sur la localisation, la magnitude et les effets possibles. Les activités du SED sont intégrées dans le programme national de mesures pour la mitigation des séismes.

Le SED est une unité extradépartementale de l’ETH Zurich et il est sous l’autorité du vice-président pour la recherche et les relations scientifiques. Le Service Sismologique Suisse travaille en étroite collaboration avec l’Institut de géophysique et le département Sciences de la Terre. Le directeur du SED, Stefan Wiemer, est également professeur de sismologie au département Sciences de la Terre.

Le SED compte environ 70 employés, dont 20 doctorants. Pour son activité de base, le budget s’élève à environ 5 millions de francs ; 3 millions proviennent du gouvernement fédéral et les 2 millions restants de financements externes.

Portrait

Les différentes missions et activités du Service Sismologique découlent des exigences légales fixées en grande partie par les arrêtés du Conseil fédéral. Les missions principales comprennent :

  • La surveillance de l’activité sismique en Suisse et dans les pays limitrophes.
  • L’estimation de l’aléa sismique en Suisse
  • Les informations aux autorités, à la population et aux médias
  • La recherche et l’enseignement
  • La participation de la Suisse à la surveillance internationale de l’interdiction des essais nucléaires.

En outre, le SED offre des services scientifiques, conduit des programmes de recherche dans les domaines concernés et les relations publiques, et pour finir, participe à l’enseignement à l’ETH de Zurich. Les méthodes et les résultats issus de la recherche sont directement appliqués au service des prestations du SED.

Le Service Sismologique à l’ETH Zürich est associé de manière organisationnelle à l’Institut de Géophysique et au Département de Sciences de la Terre mais établi en unité indépendante d’un département directement auprès du Vice-président pour la Recherche et les Relations Economiques. Un comité de pilotage a été formé pour garantir et soutenir une coopération étroite au sein de l’EPF.

Les activités du Service Sismologique Suisse peuvent être divisées en quatre parties:

Surveillance des séismes

La section « Surveillance des séismes » regroupe l’installation, l’exploitation et l’entretien du réseau sismique suisse ainsi que l’alerte en cas de tremblement de terre. En outre viennent s’ajouter des réseaux mobiles et temporaires déployés par exemple dans le cadre de projets de géothermie profonde. Elle comprend également la coordination de l’échange international de données.

Analyse des séismes

La section « Analyse des séismes » se penche sur l’analyse et l’interprétation des formes d’onde et séismes enregistrés. Les données enregistrées par le SED et d’autres services sismologiques servent de base à de nombreux projets de recherches et d’applications. Ces données sont par exemple essentielles pour analyser la structure des Alpes et de l’avant-pays alpin, pour caractériser les failles, comprendre la physique des séismes et en effectuer la statistique, ou encore améliorer la prévisibilité des tremblements de terre, mais aussi pour faire la distinction entre les séismes naturels et induits même que les explosions nucléaires.

Évaluation de l'aléa et du risque sismique

Les activités dans la section « Évaluation de l'aléa et du risque sismique » ont pour objectif d’estimer l’aléa et le risque sismique en Suisse. Les résultats de ces recherches participent à l’élaboration des normes de construction parasismique. 

Assistance et projets spéciaux

La section « Assistance et projets spéciaux » apporte les services de soutien aux trois autres parties et comprend un large spectre d’activités dans le secteur de la communication, l’administration et la technique.

En outre, le SED s’engage dans le domaine de l’enseignement, en particulier les cours et l’encadrement d’étudiants et de doctorants.

La mission du Service Sismologique Suisse (SED) à l’ETH Zurich est déterminée par les lois, arrêtés du Conseil fédéral et ordonnances suivantes :

2015 Le Conseil fédéral a autorisé le 21 janvier 2015 la demande de participation de la Suisse au deuxième programme de travail GEM.
2013 Décision du Conseil fédéral du 20 Janvier 2013 sur la « Mitigation des séismes – Mesures de la Confédération » Point de la situation et propositions de mesures pour la période 2013 à 2016
2010 Ordonnance du 20 Octobre 2010 sur l'organisation des interventions en cas d'événement ABC et d'événement naturel (Ordonnance sur les interventions ABCN)
2010 Ordonnance du 18 Août 2010 sur l'alerte et l'alarme (Ordonnance sur l'alarme, OAL)
2010 Décision du Conseil fédéral du 26 Mai 2010 sur la Participation au projet international de recherche sismique « Global Earthquake Model (GEM) »
2009 Décision du Conseil fédéral du 18 Février 2009 sur le Renouvellement du réseau accélérométrique suisse
2009 Décision du Conseil fédéral du 13 Janvier 2009 sur les mesures de mitigation des séismes prises par le Comité fédéral 2009 - 2012
1996 Décision du Conseil fédéral du 16 Septembre 1996 sur la Vérification du Traité d'interdiction complète des des essais nucléaires et de la participation à l'OTICE/CTBTO
1990 Décision du Conseil fédéral du 29 Août 1990 pour l’établissement des réseaux nationaux de surveillance pour la détection des tremblements de terre
1956 Loi fédérale du 7 Décembre 1956 (RS 414.113), qui a établit le SED à l'ETH avec pour tâche d'identifier et de surveiller l'activité sismique en Suisse, de développer la recherche en sismologie, ainsi que de participer à des projet international de recherche sur les séismes
1914 Décision du Conseil fédéral du 8 Juillet 1914 sur le traitement des collaborateurs du Service Sismologique
1913 Loi fédérale du 19 Décembre 1913 sur l’extension du domaine de compétence du Bureau Central Suisse de Météorologie (Meteorologische Zentralanstalt)

 

Sur la base de ces décisions, un accord a été passé entre l'ETH, le Département des sciences de la Terre et le SED, concernant la structure et le financement du SED au sein de l'ETH.