MENU
Le contenu de la page commence ici

Mission SED

Les activités de vérification effectuées au Service Sismologique Suisse sont basées sur une mission qui nous a été assignée conjointement par le Département fédéral de l’intérieur et le Département fédéral des affaires étrangères. Notre rôle pour remplir cette mission consiste à :                                      

  • Exploiter la station sismique auxiliaire DAVOX avec une grande fiabilité en utilisant des instruments régulièrement étalonnés.
  • Fournir des données d’excellente qualité par l’intermédiaire de l’interface du gestionnaire automatique des demandes de données sur demande du CID ; documenter la performance par des mesures appropriées.
  • Surveiller automatiquement la santé de nos archives de données et alerter le sismologue de service en cas de défaillance.
  • Fournir aux autorités gouvernementales suisses expertise et informations de première main ; représenter la Suisse lors des réunions scientifiques et techniques des États signataires, dans le cadre de la mise en place et de l’exploitation de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE)
  • Entretenir des contacts avec d’autres Centres nationaux de données (CND) et le Centre international de données (CID) à des fins de coopération (notamment projets scientifiques communs, transfert de connaissances et partage de tâches).

Principales activités du Centre national de données suisse (CND)

Les principales activités de vérification sismique au Centre national de données suisse sont le contrôle de qualité, la recherche appliquée pour des caractéristiques améliorées d’échange des données, la discrimination entre les séismes et les explosions, et l’étude des conséquences de l’utilisation de différents systèmes de coordonnées géographiques.

Nous représentons également la Suisse lors des réunions du Groupe de travail B au Centre international de Vienne dans la capitale autrichienne.

Participation de la Suisse au Groupe d’experts scientifiques (GES)

De 1989 à 1996, la Suisse a participé aux travaux du Groupe d’experts scientifiques (GES) et était membre de plusieurs groupes de travail (elle est toujours membre du Groupe de travail de planification GSETT-3).

La Conférence du désarmement a donné au GES comme mission de développer un système de détection et d’identification des évènements sismiques. Un système expérimental de ce type est opérationnel depuis le 1er janvier 1995 (GSETT-3 : 3è essai technique du groupe d'experts scientifiques). En 1996, le réseau GSETT-3 a été modifié progressivement pour s’intégrer dans le réseau SSI. Depuis 1990, le GES a développé une série complète de formats d’échanges de données qui sont également largement utilisés pour d’autres objectifs sismologiques.

Entre le 1er janvier 1995 et le 31 mai 1996, la station 3 composants de la Suisse APL Alpnach a fait partie du réseau auxiliaire GSETT-3. En 1995, le Centre international de données (CID) a extrait un total de 9’372 signaux ondulatoires numériques (sismogrammes) de la station suisse en utilisant le gestionnaire automatique des demandes de données. De la mi-avril 1996 à la mi-février 2002, la station auxiliaire désignée SSI à proximité de Davos (code : DAVOX) a fait partie du réseau GSETT-3. Depuis 2003, la nouvelle station certifiée DAVOX fait partie Système de surveillance international (SSI).