DE EN FR IT

Service Sismologique Suisse (SED)

Le Service Sismologique Suisse (SED) à l'ETH de Zurich est le principal organisme du gouvernement fédéral compétent en matière de tremblements de terre. Le SED est responsable de l'observation et de l'étude des tremblements de terre en Suisse et dans les régions limitrophes. En cas de tremblement de terre, le SED informe le public, les autorités et les médias sur la localisation, la magnitude et les effets possibles. Les activités du SED sont impliqués dans les actions du programme fédéral pour la réduction du risque sismique.

Tremblements de terre récents:  en Suisse /  dans le monde

Swiss Earthquake Map
Date/Time(CH)   Date/Time(UTC)   Mag Region
2016/08/28 01:49   2016/08/27 23:49   1.4 Bulle FR
2016/08/27 23:32   2016/08/27 21:32   2.3 Monte Adamello I
2016/08/27 16:37   2016/08/27 14:37   1.2 Martigny VS
2016/08/27 05:06   2016/08/27 03:06   1.2 Sanetschpass VS
2016/08/26 21:55   2016/08/26 19:55   0.9 CHATEAU-D'OEX VD
2016/08/26 00:24   2016/08/25 22:24   0.9 Spiez BE
2016/08/25 18:53   2016/08/25 16:53   0.6 Sion VS
2016/08/25 03:55   2016/08/25 01:55   1.0 Vaduz FL
2016/08/24 11:29   2016/08/24 09:29   0.9 CHATEAU-D'OEX VD
gesamte Liste der Erdbeben in Lokalzeit   gesamte Liste der Erdbeben in UTC Zeit
 
Tremblements de terre ressentis en Suisse au cours des dernières 72 heures: Aucun

 

Actualités

Erdbebenrisiko

Analyse exhaustive du risque sismique

Le Conseil fédéral a approuvé le rapport Gestion des dangers naturels en Suisse le 24 août 2016. Ce rapport prévoit une analyse détaillée du risque sismique comme objectif principal dans le domaine des tremblements de terre. Le risque sismique se définit par l’aléa sismique, la vulnérabilité et le type de valeurs concernées et par les propriétés du sous-sol local. A cet effet, il s’agit d’améliorer les bases existantes, en comblant par exemple des lacunes au niveau de la compréhension des différences locales de danger sismique relatives au sous-sol. Il faut en outre viser à prendre en compte les normes de construction en conséquence ; la question d’une couverture d’assurance proportionnée doit être réexaminée. A titre complémentaire, il est nécessaire d’améliorer le savoir et les structures organisationnelles pour leur gestion non seulement en cas de séisme dévastateur, mais également lors d’autres événements de grande ampleur.

Les résultats de ce rapport sont entre autres documentés dans le plan de mesures pour la mitigation des séismes au cours des années 2017 à 2020, actuellement réalisé. Des champs d’action spécifiques ainsi que des tâches y sont définis, auxquels le SED, l’Office fédéral de l’environnement et d’autres autorités doivent principalement se consacrer pendant cette période.

24.08.2016

ShakeMap_160824

Séisme près de Norcia, Italie centrale

Mercredi 24.08.2016 à 3 h 36, un séisme de magnitude 6 s’est produit aux environs de la petite ville de Norcia en Italie centrale. D’après les indications du service sismologique italien (INGV), l’hypocentre est situé à une profondeur d’environ 4 km. L’épicentre du séisme est situé à quelque 10 km au sud-est de Norcia et à environ 50 km au nord-ouest de L’Aquila où s’était produit un séisme destructeur en 2009. De nombreuses maisons se sont effondrées ou ont été endommagées dans les villages avoisinants à proximité de l’épicentre. D’après un premier bilan des médias italiens, 70 personnes auraient trouvé la mort. Plusieurs personnes sont portées disparues. Jusqu’à présent, plus de 50 répliques d’une magnitude égale ou supérieure à 3 ont été enregistrées, la plus puissante atteignant une magnitude de 5.3. Dans les jours et semaines à venir, il faudra compter avec d’autres répliques qui pourraient être aussi puissantes que le séisme de mercredi matin.

L’Italie centrale est une région régulièrement touchée par de puissants séismes. Le dernier événement majeur a été le séisme de L’Aquila en 2009 qui a causé presque 300 morts. La séquence dite d’Ombrie et des Marches d’une magnitude de 6, accompagnée de plusieurs séismes d’une magnitude de 5 et plus, s’était produite au nord de l’actuel séisme en 1997. Les conditions tectoniques de cette région sont très complexes. La subduction de la microplaque adriatique située sous les Apennins et l’ouverture du bassin Tyrrhénien à l’ouest entraînent une extension des Apennins dans l’axe nord-est/sud-ouest. Cette déformation entraîne des tensions dans la zone montagneuse qui se déchargent avec le temps sous forme de séismes. Les séismes dans cette région ont souvent lieu très près de la surface (profondeur: environ 10 km), ce qui peut entraîner de fortes secousses et d’importants dommages.

En Italie, le séisme de mercredi matin a été ressenti à très grande échelle. En Suisse, il n’a toutefois pas été ressenti. Des séismes d’une intensité comparable ne se produisent que tous les 50 à 150 ans dans notre pays. Le dernier séisme de pareille intensité a secoué le Valais en 1946. Un essaim de séismes comparable à celui de la «séquence d’Ombrie et des Marches» s’est produit à Sarnen en 1964. Son séisme le plus fort était alors d’une magnitude de 5.3.

Pour plus d’informations, voir:

Ministero dell'interno
http://www.interno.gov.it/it/speciali/centro-italia-colpito-dal-terremoto

Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia (INGV)
http://ingvterremoti.wordpress.com

European-Mediterranean Seismological Centre (EMSC)
www.emsc-csem.org

24.08.2016

Chateux-d'Oex

Essaim de séismes près de Château-d'Oex

Depuis samedi 16 juillet 2016, un essaim de séismes est actif au Nord de Château-d'Oex (VD), à la limite entre les cantons de Fribourg et de Vaud. Le premier séisme de la séquence est aussi le plus fort jusqu’à aujourd’hui avec une magnitude de 2.7 et s’est produit le 16 juillet à 4:36 du matin (heure locale). Environ 30 événements d’une magnitude entre 0.5 et 2.5 ont été enregistrés entre le 16 et le 19 juillet. Certains ont été ressentis dans les vallées avoisinantes. Ces séismes se produisent relativement près de la surface à une profondeur de 5 km. Des séismes de cette magnitude ne provoquent pas de dégâts.

Une séquence identique avait été enregistrée dans cette région à l’automne 2007. Les essaims de séismes comme celui-ci se produisent régulièrement en Suisse et durent en général quelques jours à quelques semaines. Ils peuvent néanmoins s’étendre sur plusieurs mois.

On appelle « essaim de séismes » les séries de tremblements de terre qui se produisent à proximité dans l’espace et dans le temps et pour lesquels on ne peut clairement désigner un choc principal. En général, ces essaims déclinent sans qu’un fort séisme provoquant des dégâts ne se produise. Cependant, un fort séisme de magnitude autour de 6 peut en principe se produire à tout moment n’importe où en Suisse.

  Grafik_072016_FR


20.07.2016

graphic_hazard

Rapport SUIhaz2015

Vous trouverez désormais une synthèse de toutes les informations relatives au modèle d’aléa sismique de la Suisse, publié en septembre 2015, dans le rapport complet SUIhaz2015. Il précise pourquoi la Suisse a besoin d’un modèle d’aléa sismique actualisé et montre où et avec quelle intensité la terre pourrait trembler dans l’avenir en Suisse. Sur ces bases, le rapport fournit des informations sur la manière dont le modèle d’aléa sismique a été calculé et à partir de quelles hypothèses, synthétise les principaux résultats et les compare avec ceux d’autres modèles. En outre, il présente les différents produits se fondant sur les résultats du SUIhaz2015. Ce rapport est rédigé en anglais et s’adresse principalement aux spécialistes souhaitant utiliser le modèle d’aléa sismique de la Suisse pour servir de base à leurs travaux.

Télécharger le rapport SUIhaz2015

Fiche d’informations SUIhaz2015

Dépliant Aléa sismique Suisse

19.07.2016

Personen

Un système d’alerte sismique précoce pour le Nicaragua

Les séismes représentent une menace grave pour les pays d’Amérique centrale. Les séismes de grande ampleur se produisent surtout au large de la côte, le long de la zone de subduction, et déclenchent souvent des tsunamis (comme en 1992 ou en 2014). Mais les séismes à faible profondeur sur la terre ferme ont également provoqué d’importants dégâts dans le passé, tel le tremblement de terre de 1972 d’une magnitude de 6.2 qui détruisit Managua, la capitale du Nicaragua.

Le Service Sismologique Suisse (SED) a démarré récemment un projet visant à explorer le potentiel des systèmes d’alerte précoce en Amérique centrale. Les chercheurs du SED élaborent et mettent en œuvre en collaboration avec l’organisation partenaire INETER, compétente pour la surveillance des séismes au Nicaragua, un prototype de système d’alerte sismique précoce (EEW), financé par la Direction du développement et de la coopération (DDC) auprès du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ce système sera d’abord utilisé au Nicaragua pour être étendu si possible à d’autres régions d’Amérique centrale.

Début juin, INETER a rendu visite au SED en vue d’évaluer l’adéquation du réseau sismique local pour un système d’alerte sismique précoce et d’installer la première version du logiciel d’alerte sismique précoce. Quelques jours après cette visite, un séisme à faible profondeur de magnitude de 6.3 et reconnu par le système après 29 secondes, se déclarait à la frontière avec le Salvador. Même si ce résultat montre la nécessité d’optimiser la vitesse du système, l’infrastructure semble prometteuse. La prochaine étape consistera à poursuivre l’étude du réseau sismique régional et à optimiser les algorithmes du EWW afin de les coordonner le mieux possible avec les conditions locales difficiles, constituées de séismes en profondeur au large de la côte et d’éruptions volcaniques.

EWW

11.07.2016

ShakeMap Sion

Séismes répétés près de Sion (VS)

Un séisme de magnitude 3.2 s’est produit vendredi matin le 24 juin à 6:12 (heure locale) à 8 km de profondeur avec un épicentre entre Grimisuat, Ayent et St Léonard (VS). Les habitants de la vallée du Rhône de Sion à Sierre ont clairement ressenti la secousse : nous avons reçu près de près de 300 témoignages sur notre site. On ne s’attend cependant pas à des dégâts pour un tel séisme.

Ce séisme est lié à un essaim ayant débuté le 20 juin 2015 avec un autre séisme de magnitude 3.0 et réactivé à partir d’octobre (voir la nouvelle du 19/11/2015). Après une période plus calme, l’essaim est à nouveau actif depuis le 10 mai 2016, avec un autre séisme de magnitude 2.9 ressenti le samedi 21 mai (voir la nouvelle du 21/05/2016). Ce type de séquence est courant en Suisse et il n’est pas possible de prédire son évolution : la plupart du temps elle s’arrête mais dans peu de cas un séisme plus important peut se produire.

Timeline Sion

24.06.2016

AlpArray Stations

Comment les montagnes se forment-elles? Nouvelles stations de mesures pour AlpArray

AlpArray est une initiative européenne visant à faire progresser nos connaissances sur la formation des chaînes montagneuses et à créer des images tridimensionnelles de la lithosphère et du manteau supérieur. Dans ce but, AlpArray établit et exploite un réseau de mesures sismique (AASN) combinant les stations existantes de 24 observatoires sismiques et, à terme, plus de 250 nouvelles stations temporaires situées dans 12 pays, couvrant les Alpes, le nord des Apennins et leurs contreforts.

La contribution suisse à l’AASN est maintenant complétée par l’installation de 27 stations temporaires localisées en Suisse (3), en Italie (12), en Croatie (6), en Bosnie-Herzégovine (3) et en Hongrie (3). Toutes les stations du réseau à large bande de la Suisse contribuent également à l’AASN. Le groupe de sismologie et de géodynamique (SEG) et le Service Sismologique Suisse (SED) à l’ETH de Zurich jouent un rôle de premier plan dans ce projet.

Apprenez-en plus sur AlpArray en vous rendant sur son site Internet.

Lisez l’interview et l’article concernant AlpArray sur International Innovation.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les séismes et les Alpes.

21.06.2016

RTS

Séismes mode d’emploi

Dans l’émission Mise au Point de la RTS, le Prof. Donat Fäh du Service Sismologique Suisse (SED) revient sur le danger inévitable que font porter les séismes sur la population en Suisse ainsi que sur leurs effets induits. Le Dr. Anne Sauron, collaboratrice du SED et de la HES-SO Valais-Wallis présente le nouveau programme d’éducation mis en place à Sion avec un simulateur de séisme et une exposition interactive.

RTS_miseaupoint_séismes

Pour de plus amples informations sur les séismes en Suisse, veuillez consulter ce site.

30.05.2016

  Vous trouverez les archives de la rubrique "Actualités" en suivant ce lien.