MENU
Le contenu de la page commence ici

Aléa sismique Suisse 2004

Les tremblements de terre sont une menace sérieuse pour les êtres humains et la société. Pour mettre en œuvre des mesures visant à atténuer les conséquences des tremblements de terre, l'aléa sismique doit être évalué. L'aléa sismique est défini comme le niveau probable des secousses du sol associé à la récurrence des tremblements de terre pour une période de temps donnée. L'évaluation de l'aléa sismique est la première étape dans l'évaluation du risque sismique. Pour déterminer l'aléa sismique il est nécessaire d'acquérir de l'information sur les tremblements de terre du passé, la tectonique et la transmission des ondes générées par les tremblements de terre.

Ici, nous présentons les résultats de l'évaluation 2004 des dangers sismiques probabiliste pour la Suisse. Cette étude remplace les cartes d'aléa sismique produites en 1976. Ces cartes représentaient les valeurs d'intensité.

Carte d'aléa sismique: expected ground motion for a return period of 475 years at 5 Hz.

Cette nouvelles analyse de l'aléa prend en considération les incertitudes. Le catalogue à la base de ce travail est un catalogue couvrant la période 1300-2002 dont les magnitudes ont été révisée. Les paramètres de récurrence (a, b et la valeur Mmax) ont été estimés pour deux modèles de sources sismiques. Un modèle basé sur la sismicité historique et l'autre sur la tectonique. Pour estimer les différents paramètres et leur pondération relative, nous avons introduit une nouvelle approche basée sur des critères d'évaluation bayésiens.

A partir des paramètres d'entrée, nous simulons des catalogues synthétiques de tremblements de terre sur d'une durée d'un million d'année. Un nouveau modèle d'atténuation de mouvement du sol (Bay et al, 2004) a été utilisé qui tient compte de la différence de distribution de profondeur entre le Plateau suisse et les Alpes. Des courbes pour différents sites en suisse et des cartes des dangers ont été établies pour une gamme de fréquences entre 0.5 et 12 Hz et des périodes de retour de 100, 475, 1000, 2500 et 10'000 ans.

La fréquence de 5 Hz correspond à la partie du spectre où les conditions locales du sol sont de nature à amplifier le mouvement sismique. C'est aussi la fréquence de résonance des bâtiments de 2 à 5 étages qui représente la plus grande partie de l'ensemble des bâtiments de la Suisse. Sur la carte, les couleurs du bleu au vert indiquent des zones de danger modéré, tandis que les zones orange à rouge mettent en évidence les régions où l'on s'attend aux plus fortes secousses et dommages dans les 475 prochaines années. Les zones de risque plus élevé en Suisse sont le Valais, la région de Bâle, des Grisons et le front des Alpes. Cette carte des dangers a été le document de base pour le zonage du territoire suisse et la définition des spectres de calcul inclus dans le nouveau code de construction parasismique suisse (normes SIA 261). Ce code est en application depuis 2004.

Carte d'aléa sismique 2004 (PDF)

Rapport sur l'aléa sismique

Le rapport "Seismic Hazard Assessment of Switzerland, 2004" est disponible comme document PDF.