MENU
Le contenu de la page commence ici

Sismologie statistique

Sismologie statistique

Plutôt que d’examiner des séismes individuels, nous étudions des séquences de tremblements de terre et, plus généralement, la sismicité — répartition des séismes dans l’espace, le temps, et l’échelle de magnitude. Nous sommes intéressés par la façon dont les séismes s’assemblent et comment ils interagissent les uns avec les autres. Nous voulons être capables de prévoir la magnitude du plus fort tremblement de terre dans une région pour une période donnée, et nous désirons comprendre comment la sismicité affectera les habitants.

Ce que nous faisons

Notre but ultime est la prédictibilité des tremblements de terre : quels sont les aspects de sismicité que nous pouvons prévoir, et dans quelle mesure ? Pour répondre à ces questions, nous développons des modèles de séismes et nous les utilisons pour générer des prévisions lors d’expériences en Californie, en Chine, au Japon, en Italie, en Suisse et ailleurs. Sur la base de ces expériences, nous réfléchissons à la façon d’évaluer les prévisions de sismicité pour en tirer des conclusions sur les modèles, la sismicité et les processus géophysiques associés. Dans l’idéal, cette approche est cyclique, les résultats de nos expériences étant utilisés pour améliorer nos modèles.

Nous utilisons les statistiques pour explorer les données sismiques, pour tester des hypothèses, pour estimer les taux de séismes et pour élaborer des modèles stochastiques. La figure ci-dessus illustre un modèle d’amas de ce type, que nous utilisons pour simuler les catalogues de tremblements de terre. Les catalogues simulés sont utiles pour mieux comprendre nos modèles et vérifier la puissance de nos méthodes dans un environnement où nous connaissons tout sur la façon dont les séismes en questions sont générés.