MENU
Le contenu de la page commence ici

Causes des séismes en Suisse

La surrection des Alpes et l’activité sismique en Suisse sont étroitement liées, et provoquées par les mêmes processus dans le sous-sol. Les tremblements de terre que nous observons en Suisse sont en première approximation la conséquence de la collision des plaques lithosphériques européenne et africaine et reflètent la mécanique qui sous-tend ce processus.

Les ondes sismiques révèlent le sous-sol et nous permettent de voir les parties de plaque plongeantes également sous les Alpes. On a identifié un détail important au cours des dernières années : après la subduction totale de la lithosphère océanique et la collision conséquente des deux continents, un reste de la lithosphère mantellique d’origine adhère aujourd’hui encore à la plaque européenne (dalle mantellique). Cette « dalle » plie vers le bas la lithosphère dans le nord de l’avant-pays alpin, et entraîne ainsi indirectement la sismicité répartie sur une grande région dans le Mittelland. Les processus de tectonique des plaques se produisant à l’échelle des temps géologiques, on peut considérer que la sismicité actuelle des régions alpines va durer encore pendant des millions d’années. Vous trouverez des informations supplémentaires sur ce sujet dans l’instantané « Les tremblements de terre et les Alpes ».

Le contexte pour les différentes régions de Suisse est présenté dans le menu « Tremblements de terre régionaux ».

D’autres causes de tremblements de terre sont les activités humaines, notamment construction de tunnels, mise en eau de lacs de retenue et projets de géothermie (voir page « Séismes anthropiques »).