MENU
Le contenu de la page commence ici

Description du projet

Dans le cadre du projet d'exploration GeoBest, le Service Sismologique Suisse (SED) effectue la surveillance sismologique du projet de géothermie de la ville de Saint-Gall. Pour ceci, le SED, en collaboration avec les ateliers municipaux de Saint-Gall, a installé six nouvelles stations sismologiques dans la région. L'objectif de cette surveillance consiste à détecter d'éventuels petits tremblements de terre (microséismes) aux alentours des forages profonds, et de déterminer s'ils sont provoqués par le projet géothermique ou s'ils sont d'origine naturelle. Par ailleurs, des données de base importantes pour une meilleure compréhension de la géothermie sont collectées dans le cadre du projet, un trésor d'expérience indispensable qui devrait permettre de garantir une sécurité de planification pour les autorités cantonales et les exploitants de futurs projets géothermiques.

Le réseau de surveillance récemment étendu est constitué de six stations en surface et d'une station en forage. Quatre stations de surface ont été réparties régulièrement sur un cercle de 10 km de rayon autour des forages. Deux autres stations sont situées au centre du cercle, à moins de 2 km des forages profonds. La station en forage est installée à une profondeur de 205 m, au-dessus des points d'arrivée des forages profonds du projet géothermique (env. 4,3 km de profondeur). Vous trouverez ici des vues de chaque site de station.

L'objectif du réseau de surveillance consiste à obtenir une amélioration notoire de la précision de localisation pour les petits séismes (magnitude Mw > 1,0) dans la région de Saint-Gall, pour déterminer au plus juste leur distance des forages profonds. Cette distance est un critère important de discrimination entre les séismes naturels, et ceux liés au projet de géothermie.

Ces stations sismiques supplémentaires devraient en outre largement améliorer la détection des séismes dans la région de Saint-Gall. A l'avenir, on enregistrera des séismes qui n'étaient pas jusqu'ici détectés, parce que trop faibles. En comparaison avec une moyenne annuelle actuelle de deux séismes détectés, il sera possible désormais de détecter jusqu'à 30 séismes naturels par an dans la région de Saint-Gall.

Comme dans toute la Suisse, on observe dans la région de Saint-Gall des séismes naturels. La sismicité dans la région est cependant relativement faible en comparaison avec le reste de la Suisse (voir également l'aléa sismique en Suisse). Seule la section saint-galloise de la vallée du Rhin, formant la frontière est, présente une activité sismique plus forte.

Dans un rayon de 20 km autour du site du projet de géothermie, 93 séismes de magnitude comprise entre Mw=1,2 et Mw=3,7 ont été enregistrés par le SED entre 1975 et 2008. Ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs pouvant atteindre 30 km, mais la plupart se situaient entre 0 et 10 km.

Le séisme le plus important avait une magnitude de Mw=3,7 et s'est produit le 24 août 1996 à une profondeur d'environ 30 km sous Kirchberg. L'activité sismique en Suisse est également caractérisée par l'occurrence d'essaims de tremblements de terre. En 1990, on a enregistré au sud d'Oberuzwil une telle série spatiale et temporelle de séismes de force similaire.

Le tremblement de terre historique le plus important dans la région de Saint-Gall s'est produit le 11 août 1771 à proximité de Niedersommeri, au nord d'Amriswil. Il n’existait bien entendu pas encore d'instruments pour enregistrer ce phénomène, dont la magnitude Mw=5,1 ne peut être estimée qu'à partir de relations historiques. On peut citer entre autres le journal du prince-abbé Beda Angehrn (Archives Saint-Gall, volume 282, 1767-1773) :

11 août 1771 : Circa mediam nonam matutinam factus est terrae motus com valde magna concussione sine tamen ullo damno. Deo sint laudes. (Le matin, à huit heures et demie environ, un tremblement de terre s'est produit avec une très grosse secousse, mais sans aucun dommage. Dieu soit loué.)

12 août 1771: D'ici et d'ailleurs sont arrivées des nouvelles du tremblement de terre d'hier, ressenti très fortement aussi à Wyl, de telle sorte que quelques cheminées se sont écroulées et que les façades de l'église auraient été fortement endommagées. Les coupoles de l'église de Kirchberg auraient subi maintes fissures. Deus alteriora mala benigne avertere velit (Dieu puisse nous épargner d'autres maux).