MENU
Le contenu de la page commence ici

Description du Projet

Dans le cadre du projet de recherches GEOBEST-CH le Service Sismologique Suisse (SED) à l’ETH Zurich surveille à l’aide de trois stations de mesures supplémentaires le Projet de géothermie hydrothermale de Lavey-les Bains (VD) dans la vallée du Rhône. L’objectif de la surveillance est d’une part d’améliorer les connaissances sur la sismicité naturelle locale avant le début du forage en 2019 et la mise en exploitation de l’installation, et d’autre part de contribuer à détecter rapidement et précisément les tremblements de terre, et à déterminer si ceux-ci sont liés au projet de géothermie, ou s’ils sont d’origine naturelle.

La société AGEPP (Alpine Geothermal Power Production) prévoit d’implanter à Lavey-les-Bains (VD) dans la vallée du Rhône un projet de géothermie profonde hydrothermale avec un forage pouvant atteindre 3000 m de profondeur. Il vise à amener en surface l’eau chaude présente naturellement en profondeur pour produire de l’électricité et de la chaleur. Le projet envisagé se distingue par le fait que l’eau géothermale prélevée dans le sous-sol n’y est pas réinjectée par la suite. L’eau thermale refroidie et purifiée est dirigée ensuite vers la centrale hydroélectrique de Lavey, puis rejetée dans le Rhône. Les séismes induits observés dans le passé pour des projets de géothermie profonde sont survenus principalement lors de l’injection d’eau dans le sous-sol. C’est pourquoi, selon une étude de risque de l’exploitant et une estimation du canton et du SED, le risque de séismes induits à Lavey-les-Bains est inférieur à celui des projets passés de géothermie profonde à Bâle et Saint-Gall.

Plus d’informations sur le projet de géothermie : www.agepp.ch.