MENU
Le contenu de la page commence ici

Description du projet

Le projet appelé « Deep Heat Mining » à Bâle était un projet novateur de recherche énergétique suisse, qui prévoyait la construction d’une installation pilote pour une centrale géothermique utilisant le procédé EGS (« Enhanced Geothermal System », géothermie pétrothermale). Ce procédé consiste à injecter sous pression dans la roche brûlante un liquide froid, en général de l’eau, qui se réchauffe avant d’être repompé en surface où il sera utilisé pour la production de chaleur et d’électricité.

À moyen terme, ce projet devait permettre une production d’énergie respectueuse de l’environnement. Il visait également à exploiter des sources locales d’énergie, pour réduire les importations. L’installation pilote construite à Bâle devait fournir sans émission de CO2 ou production de déchets, plus de 6 mégawatts d’électricité et de 17 mégawatts de chaleur. Ceci correspond à la consommation électrique d’environ 10 000 foyers, et au chauffage de 2700 foyers. On prévoyait des forages à 5000 m de profondeur pour atteindre des températures de 200 °C.

La future centrale géothermique devait se situer sur le site d’IWB à Bâle-Kleinhüningen. La chaleur récupérée devait être injectée dans le réseau étendu de chauffage urbain. Pendant la période estivale, lorsque les besoins en chauffage urbain sont faibles, la centrale aurait produit principalement de l’électricité.