MENU

Archives actualités 2012

21/12/2012

Le Bhutan : un pays aux nombreuses inconnues

Le Bhutan : un pays aux nombreuses inconnues

Des nouvelles du Bhoutan: prenez connaissance chaque jour de ce que racontent nos sismologues de leur travail au Bhoutan.

De nombreux mythes subsistent autour du Royaume du Bhoutan qui est situé dans la partie orientale de l’Himalaya et a inscrit le droit au bonheur dans sa Constitution. L’isolement géographique et culturel volontairement choisi contribue au maintien des légendes. Parmi celles-ci on pourrait compter un risque et une activité sismiques comparativement faibles, car le Bhoutan a été épargné par les secousses de grande intensité ces 120 dernières années, bien qu’il soit entouré de régions sismiques actives. C’est pour répondre entre autres à ces questions que le Service Sismologique Suisse (SED), en collaboration avec le groupe de Sismologie & Géodynamique à l’EPF de Zurich, installera et assurera le suivi d’un réseau sismique temporaire au Bhoutan en 2013.

Le projet de recherche financé par le Fond National Suisse (FNS) sera mené avec le soutien actif et l'accompagnement de nos collègues bhoutanais, qui pourrons également utiliser les données acquises pour des projets futurs (p. ex. la production d'une carte d'aléa sismique). Les contacts amicaux de longue date avec le service géologique du Bhoutan garantit des échanges durables au delà de la durée du projet.

Vous trouverez ici d’autres informations concernant le projet GANSSER

18/12/2012

Heure locale vs UTC

Heure locale vs UTC

Les personnes qui ont ressenti un tremblement de terre en Suisse ont souvent été étonnées de voir sur le site du Service Sismologique Suisse des heures différentes de celles qu’elles peuvent constater en regardant leur montre. La différence avec l’heure locale est d’une heure en hiver et de deux heures en été car les indications sur le site sont en «Universal Time Coordinated» (UTC). Ce format standardisé permet aux sismologues et autres scientifiques d’examiner des événements indépendamment du fuseau horaire où ils se trouvent.

Afin d’éviter les confusions à l’avenir, les heures des tremblements de terre survenus en Suisse et dans les pays proches seront indiquées sur notre site en heure locale et en UTC. Pour les tremblements de terre dans le reste du monde, les heures seront toujours indiquées en UTC uniquement, ce qui facilite les comparaisons internationales.

25/10/2012

Tremblement de terre faible entre Martigny et Chamonix

Tremblement de terre faible entre Martigny et Chamonix

Un séisme faible a eu lieu dans la nuit du 24 au 25 octobre, à 3h11 du matin, près de la frontière franco-suisse entre Martigny (VS) et Chamonix (F). Le foyer du séisme de magnitude 3.6 n'était pas profond. Par conséquent, le tremblement de terre a été ressenti principalement dans le Valais et dans la région du Lac Léman. Suite à un séisme de cette magnitude on ne s'attend pas à des dégâts.

Vous avez peut-être remarqué que notre site web était inaccessible pendant quelques heures. Ceci était dû à un problème technique qui concernait tout l'EPF Zürich, mais qui a été résolu depuis.

17/10/2012

Un nouveau logiciel pour détecter et localiser les séismes

Un nouveau logiciel pour détecter et localiser les séismes

Lundi 21 octobre, le SED migre vers le nouveau logiciel SeisComP3 pour détecter et localiser les séismes. SeisComP3 est un logiciel intégré développé par le GFZ de Potsdam et la société gempa GmbH. Après la migration, toutes les informations sur les séismes sur la page web du SED proviendront du nouveau système. Les ajustements associés ne seront pas directement visibles des utilisateurs. Le catalogue de tremblements de terre, les algorithmes permettant de détecter et localiser les séismes ainsi que la mise en page du site web ne seront pas affectés. En raison de la migration, il est possible que des erreurs mineures apparaissent dans les jours à venir sur la carte des épicentres ou sur la liste des tremblements de terre. Nous nous efforcerons d’éliminer ces problèmes le plus vite possible.

Vous trouverez plus d’informations sur SeisComP3 en suivant ce lien.

24/09/2012

Rapports annuels 1996 - 2011 en ligne

Rapports annuels 1996 - 2011 en ligne

La version actualisée des rapports annuels du SED sur la sismicité en Suisse entre 1996 et 2011 est désormais disponible au téléchargement. Le document inclut tous les rapports annuels depuis 1996 et résume les dernières découvertes dans une introduction actualisée.

20/09/2012

Surveillance sismique du projet géothermique à St. Gall

Surveillance sismique du projet géothermique à St. Gall

La ville de St Gall projette l'exploitation d'un réservoir hydrothermal supposé, situé de 3 à 4 km de profondeur sous la ville, afin de produire de l'énergie géothermique. Le projet doit démarrer début décembre 2012 avec un premier forage profond dont la mise en place prendra environ 3 mois. Dans le cadre du  projet de recherche GEOBEST, le Service Sismologique Suisse (SED) est chargé de la surveillance sismique du projet géothermique de la ville de St Gall. En collaboration avec les services techniques de la ville de St Gall, le SED a déjà installé 6 nouvelles stations sismologiques dans la région.

Vous trouverez plus d'informations en suivant ce lien.

17/09/2012

Campagne de mesures du SED sur le glacier du Rhône dans les Alpes

Campagne de mesures du SED sur le glacier du Rhône dans les Alpes

Le Service Sismologique Suisse étudie le comportement dynamique du glacier du Rhône et son interaction avec son système hydraulique sous-glaciaire, en collaboration avec deux autres groupes de l'EPF de Zurich. A l'aide de différentes techniques de mesure, les données récoltées permettront de mieux comprendre l'influence des différents paramètres qui modifient un glacier. Il s'agit notamment d'étudier l'effet du changement climatique et de la fonte du glacier associée.

Trouvez plus d'informations en suivant ce lien

04/09/2012

Faibles séismes en Suisse Centrale

Faibles séismes en Suisse Centrale

Le 4 septembre 2012 au matin, trois petits séismes se sont produits près du lac des Quatre-cantons à 03:06, 04:51 et 07:13, heure locale. Tous ces séismes ont eu lieu à environ 10 km de profondeur au Sud de Beckenried. Les deux derniers, avec une magnitude de 2.8 et 2.9, ont été partiellement ressentis dans la région. Aucun dégât n'est provoqué par des séismes de telles magnitudes.

Le 17 août 2000, un séisme similaire de magnitude 3 avait été enregistré à quelques kilomètres plus au Nord, également à 10 km de profondeur.

26/06/2012

Développement de la séquence sismique en Emilie-Romagne

Lors des dernières semaines, la séquence sismique dans la plaine du Po en région Emilie-Romagne a diminué en intensité, ce qui est normal pour une séquence de répliques. Des séismes y sont cependant enregistrés chaque jour. Ils ont des magnitudes inférieures à 3 et ne sont donc que rarement ressentis. Vous pourrez trouver des informations sur la situation actuelle sur le Blog de l'INGV (en italien).

Jusqu'à maintenant, aucune augmentation de l'activité sismique dans les régions adjacentes ou sur la côte adriatique n'a eu lieu. Vous trouverez une carte des séismes actuels en Italie à cette adresse.

Il n'est cependant pas à écarter que dans le futur d'autres séismes adviennent, y compris de plus forts, qui pourraient générer des dégâts. En Italie, l'aléa sismique est en général plus élevé qu'en Suisse. Cependant, de forts séismes sont possibles partout en Suisse comme en Italie, indépendamment des événements actuels.

Le SED ne donne pas de conseil aux voyageurs. En général, il faut compter avec les séismes dans tous les pays du centre et de l'est méditerranéen. Vous obtiendrez des observations sur le tourisme en Emilie-Romagne sur le site web de l'administration touristique italienne.

Vous trouverez des informations générales sur l'aléa et le risque sismique en Italie en anglais et en italien sur le site de la Protection Civile.

24/05/2012

Crossing the Greenland Ice – 100 Years of Swiss Science in Greenland

Crossing the Greenland Ice – 100 Years of Swiss Science in Greenland

100 years ago, in 1912, a Swiss team crossed the Greenland ice sheet, covering a distance of 700 km. The four-man expedition was led by Alfred de Quervain, latterly the Director of the Swiss Seismological Service (SED). An exhibition at the focusTerra museum highlights both the historical and modern pioneering efforts of ETH scientists in Greenland.

Opening on Thursday June 14 at 18.00 at NO C60, Sonneggstrasse 5.

06/06/2012

Répliques et voyages vers l'Italie

Dans la région touchée, les répliques vont continuer avec un fréquence et une magnitude qui vont probablement décroître dans les jours et les semaines à venir. Toutefois, le déroulement précis d'une séquence sismique n'est pas prévisible, il n 'est donc pas à exclure que d'autres séismes provoquant des dégâts aient lieu par la suite.

Le SED ne fournit pas de conseils officiels aux voyageurs. Compte tenu des renseignements actuels du Ministère du Tourisme de la région Emilie-Romagne, aucun dégât aux infrastructures touristiques de la région n'est à déplorer. " Les hôtels, restaurants, bars et parcs à thème de Comacchio à Ravenne et de Rimini à Cattolica sont ouvert normalement. Toutes les voies de communication sont ouvertes et non endommagées. Les liaisons ferroviaires et aériennes fonctionnent sans dérangement." Vous trouverez d'autres renseignements ainsi que des contacts directs avec les autorités d'Emilie-Romagne en suivant ce lien. Dans les lieux directement touchés, il faut cependant s'attendre à des limitations d'accès.

D'après nos estimations, le risque sismique autour de l'épicentre ne s'est pas élevé de manière critique à cause de ce séisme, bien que les fortes répliques soient ressenties dans toute l'Italie du Nord.

En Italie, le risque sismique est de manière générale supérieur à celui de la Suisse. Néanmoins, de forts séismes sont possibles presque n'importe où dans les deux pays, indépendamment des événements actuels.

21/05/2012

Séisme en Italie du Nord – Résumé

Séisme en Italie du Nord – Résumé

Dimanche 20 mai 2012 à 04:04 heure locale, un séisme de magnitude 6 (INGV: M 5.9, USGS: M6.0, EMSC: M6.1) s’est produit dans la région d’Emilie-Romagne entre les villes de Modène, Ferrare et Bologne. Un précurseur de magnitude 4.1 avait eu lieu au même endroit à 01:45.

De nombreuses répliques ont succédé au choc principal, dont la plus forte à ce jour de magnitude 5.1, qui a eu lieu dimanche après-midi à 15:28. Le choc principal et plusieurs répliques ont engendré des dégâts parfois importants à proximité de l’épicentre. Les secousses engendrées ont pu être ressenties dans la grande majorité de la Suisse. Les répliques, possiblement fortes, se poursuivront dans les jours voire les semaines à venir.
Les 200 répliques enregistrées jusqu’à midi le 21 mai se distribuent dans une zone de 40 km de long environ, orientée Est-Ouest, jusqu’à Ferrare à l’Est. Cette zone est probablement l’expression de la faille activée lors du choc principal.

Le dernier séisme important dans la région s’était produit en 1987 au Sud de l’épicentre du 20 mai et avait atteint la magnitude 5.4. Les séismes de cette région de la vallée du Pô sont dus à la compression entre les Alpes et les Apennins. Cette compression est l’expression de la collision entre les plaques continentales africaine et européenne.

Plus d’informations sur les sites de l’INGV (IT) et de l’USGS (EN).

20/05/2012

Erdbeben in Norditalien

Erdbeben in Norditalien

Ein Beben mit Magnitude 6.1 hat um 04:04 Uhr Lokalzeit am Sonntag, 20. Mai 2012, die Region Emilia Romagna erschüttert. Das Epizentrum befand sich ca. 30 km westlich von Ferrara. Bei einem Beben dieser Stärke ist mit verbreiteten Schäden, nahe des Epizentrums auch mit grossen Schäden, zu rechnen.

Das Beben wurde in weiten Teilen der Schweiz verspürt.

07/05/2012

Seismo 12 – S'exercer à parer à l'urgence

Seismo 12 – S'exercer à parer à l'urgence

Du 8 au 10 mai 2012, le Service Sismologique Suisse participe à un exercice en collaboration avec les offices et organisations d'état-major fédérales et cantonales sur le cas d'un fort séisme. En outre, les administrations française et allemande y prennent part. L'Office Fédéral de Protection de la Population (OFPP) coordonne cet exercice "Seismo 12". Le scénario de l'exercice reproduit la séquence sismique de Bâle de 1356 avec un séisme principal de magnitude 6.6 dans une région touchée par de nombreux précurseurs et répliques.

Reportage radio "Wissen aktuell".

18/05/2012

Quatrième journée Suisse du Gélogue

Quatrième journée Suisse du Gélogue

La densification de la population et des infrastructures, ainsi que la sismicité induite par une utilisation accrue des sous-sols augmente le risque sismique en Suisse. L’étendue de possibles dégâts augmente et ces scénarios deviennent une question politique.

Le Service Sismologique Suisse vous informe à la foire d'exposition de la quatrième journée suisse du géologue à propos de ses activités autour du thème "tremblement de terre" (stand numéro 27).

12/04/2012

Séisme près de Sumatra

Séisme près de Sumatra

Un séisme de magnitude 8.6 s'est produit le 11 avril 2012 à environ 400 km à l'ouest de l'île de Sumatra à 10:38 UTC. De nombreuses répliques ont suivi ce séisme, le plus gros de l'année, dont la plus forte à ce jour, un séisme de magnitude 8.2 qui a eu lieu 2 heures après le choc principal. Le tremblement de terre a été ressenti à grande distance jusqu'à près de 2000 km, par exemple au Sud de l'Inde.

Une alerte a été lancée pour les côtes concernées par les centres nationaux d'alerte aux tsunamis en Indonésie, en Inde, en Thaïlande et au Sri Lanka ainsi que par le Pacific Tsunami Warning Center (PTWC) d'Hawaï, qui observent l'océan Indien. Entre temps, le PTWC a levé son alerte.

L'analyse des signaux sismiques a montré que le fond de la mer s'est déplacé surtout de manière horizontale. C'est grâce à ces circonstances qu'un grand tsunami comme en 2004 n'a pas eu lieu. Pour générer un tsunami, il est nécessaire d'avoir un relativement fort mouvement vertical du fond de la mer qui met en mouvement la masse d'eau se situant au dessus.

24/02/2012

Un nouveau tremblement de terre dans la région de Zug

Un nouveau tremblement de terre dans la région de Zug

Vendredi 24 Février 2012 à 1h32 un nouveau tremblement de terre s'est produit dans les environs de Zoug. L'épicentre de ce séisme, réplique du tremblement de terre du 11 Février, se situe à nouveau entre les lacs de Zoug et d'Ägeri, à une profondeur de 35 kilomètres. Sa magnitude est de 3.5. Ce séisme a été ressenti dans certaines parties de la Suisse alémanique.

Des dommages ne sont pas attendu pour un séisme de cette magnitude.

Avez-vous ressenti le tremblement de terre? Signalez ici un tremblement de terre ressenti

Reportage télévisé "Schweiz aktuell"

12/02/2012

Tremblement de terre près de Zoug

Tremblement de terre près de Zoug

Un séisme de magnitude 4.2 s'est produit samedi 11 février à 23:45 entre les lacs de Zoug et d'Ägeri à une profondeur d'environ 30 km. Le tremblement de terre a été ressenti dans une large partie de la Suisse alémanique, dans le Jura bernois et jusqu'au Tessin. Des dommages légers isolés (fissures dans des murs et des planchers) ont été rapportés mais font figure d'exceptions.

Une petite réplique s'est produite le 14 février à 19:15 (heure locale). En raison de sa faible magnitude de 1.1, elle ne pouvait être ressentie.

Avez-vous ressenti le tremblement de terre? Signalez ici un tremblement de terre ressenti

Reportage télévisé sur SF

27/01/2012

Deuxième séisme en Italie du Nord

Deuxième séisme en Italie du Nord

La Terre a de nouveau tremblé en Italie du Nord vendredi 27 janvier à 15:53 (heure locale). Le séisme de magnitude 5.4 s'est produit entre Parme et La Spezia, à une profondeur de 60 km selon les estimations dont on dispose pour l'instant.

Le séisme est plus fort et a eu lieu à une plus grande profondeur que celui du 25 janvier. Il a été par ailleurs plus fortement ressenti et à plus grande distance en Suisse.

Des tremblements de terre de cette taille ne sont pas inhabituels dans cette région. Les deux séismes ne sont vraisemblablement pas directement reliés mais sont l'expression de la même situation tectonique de cette région de la plaine du Pô.

Vous trouverez plus d'informations sur les sites web de l'INGV et du l’EMSC.

25/01/2012

Tremblement de terre en Italie du Nord

Tremblement de terre en Italie du Nord

Le 25 janvier 2012 à 9:06, un tremblement de terre de magnitude 5 environ a été enregistré au Nord-Est de Parme.

Le tremblement de terre a été fortement ressenti en Italie du Nord ainsi qu'en Suisse, particulièrement au Tessin.

Actuellement, il n’existe pas d'informations sur d'éventuels dégâts.

Tremblement de terre en Italie du Nord Le 25 janvier 2012 à 9:06, un tremblement de terre de magnitude 5 environ a été enregistré au Nord-Est de Parme. Le tremblement de terre a été fortement ressenti en Italie du Nord ainsi qu'en Suisse, particulièrement au Tessin. Actuellement, il n’existe pas d'informations sur d'éventuels dégâts.

Vous trouverez plus d'informations sur les sites web de l'INGV et du l’EMSC.

09/01/2012

Changement à la tête du Service Sismologique Suisse

Changement à la tête du Service Sismologique Suisse

A la fin de l’année dernière, le professeur Domenico Giardini s’est retiré de la direction du SED. Jusqu'à ce que le poste de directeur du SED soit pourvu de manière définitive, le professeur Stefan Wiemer été nommé par la Schulleitung à la direction par intérim.

06/01/2012

Séismes en Suisse en 2011: une rétrospective

Séismes en Suisse en 2011: une rétrospective

En 2011, le Service Sismologique Suisse a enregistré plus de 500 séismes en Suisse et dans les régions limitrophes (voir carte). Les magnitudes de ces événements ont atteint 0.1 à 3.3 (magnitude locale, dite «de Richter»). Bien que le nombre total de séismes enregistrés ait augmenté, l’activité sismique en 2011 en Suisse et dans les régions limitrophes a été faible en comparaison des trois années précédentes. Alors que 24 séismes de magnitude supérieure à 2.5 ont eu lieu en moyenne lors des 36 dernières années, on en compte seulement 10 l’année dernière. Il faut remonter à 1981 pour voir le plus fort séisme de l’année avec une magnitude inférieure de celle de 2011.

Par conséquent, la population n’a ressenti clairement que 3 séismes, 2 dans la région de Sierre début janvier 2011 (magnitude 3.3 et 3.2) et le séisme de Delémont (magnitude 3.1) entre Noël et Nouvel An. Les séismes de Sierre font partie d’une séquence de 31 événements qui s’est déroulée tout au long de l’année, dont 16 dans les cinq premières heures de la séquence. Un autre événement de magnitude 3.3, le 27 janvier près de Bregenz, a eu lieu à une profondeur de 31 km, si bien qu’il a été à peine ressenti. En 2011, la Terre a tremblé le plus souvent en Valais et dans les Grisons, mais un regain d’activité a aussi pu être remarqué au Tessin.

L’activité sismique de l’année écoulée ne permet d’avancer aucune conclusion pour 2012, où, dans les deux premiers jours, deux séismes étaient déjà bien ressentis dans les Grisons. Nous vous informons volontiers cette année encore sur notre site internet, en temps réel, à propos des séismes actuels et vous souhaitons une année 2012 sans secousse!

05/01/2012

Petite séquence sismique près de Filisur GR

Petite séquence sismique près de Filisur GR

Depuis le jour de l’An, le Service Sismologique Suisse enregistre une série de petits séismes au Nord-Est de Filisur (GR). Jusqu’ici, les plus gros événements ont atteint la magnitude 3.2 (1er janvier à 16:33, heure locale) et 3.5 (2 janvier à 02:42, heure locale). Les deux événements ont parfois été bien ressentis. En tout, le SED a enregistré 7 séismes dans la même zone entre le 1er et le 3 janvier au soir. Les profondeurs au foyer calculées sont entachées d’incertitudes importantes. La similitude des signaux enregistrés implique cependant que les foyers se situent environ à la même profondeur, entre 5 et 10 km sous la surface, comme les séismes précédents dans la région.

Des séries de la sorte ne sont pas inhabituelles dans cette région. On ne peut pas prévoir si cette séquence se déroulera pendant plusieurs mois comme celle de Sertig (2003) ou Paspels (2007 - 2009), ou si le calme reviendra dans les jours à venir. La probabilité qu’un plus gros événement advienne prochainement n’a pas augmenté de manière significative avec cette série. Le dernier gros séisme (magnitude 5), ayant provoqué des dégâts légers au bâti, date de novembre 1991 dans la région de Vaz.

Reportage télévisé sur SF